Séminaire ouvert à tous sans inscription préalable.

 

Histoire de l’innovation et des TIC

2011 / 2013 – Comptes rendus disponibles

Accueil > Recherche > Séminaires réguliers

Le séminaire inscrit les technologies de l’information et de la communication dans la longue durée, celle des médias, de la communication, d’une innovation articulant des échelles différentes, du laboratoire aux grandes instances de normalisation, et des acteurs eux aussi très divers (innovateurs, entrepreneurs, grand public, groupes impliqués y compris au sein des gouvernements...). Il permet d’analyser les continuités et ruptures à l’œuvre dans un secteur où se confrontent des cultures professionnelles, des logiques et des rationalités divergentes, concurrentes ou complémentaires et où toute nouvelle technologie semble faire oublier les précédentes au profit d’un présentisme qu’incarne la célébration souvent acritique de l’Internet. Revenir, comme nous avons pu le faire au cours des années précédentes, sur l’histoire du transistor, du Minitel, du GPS, du téléphone ou du télégraphe électrique, analyser la « révolution informatique », la convergence numérique et la genèse des réseaux, donne au contraire à voir la profondeur des ancrages et la vigueur des dynamiques des imaginaires et des techniques dans les sociétés modernes. Ce séminaire a une forte vocation pédagogique, pour les étudiants en sciences humaines et sociales : celle de leur faire découvrir par la présentation de sources, de méthodologies diverses, de regards sur le patrimoine industriel et numérique, la « fabrique de l’histoire » et des recherches en cours.

Coordonnateurs

  • Yves Bouvier, maître de conférences à l’Université de Savoie
  • Léonard Laborie, chargé de recherche au CNRS
  • Stéphanie Le Gallic, allocataire-moniteur à l’Université Paris-Sorbonne
  • Valérie Schafer, chargée de recherche au CNRS
  • Benjamin Thierry, PRAG à l’IUFM Paris-Sorbonne
  • Larissa Zakharova, maîtresse de conférences à l’EHESS