Séminaire organisé par Éric Delamotte, Université Lille 3, en délégation à l’ISCC et Jacques Perriault, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, ISCC.

 

Industries de la connaissance, régulations et démocratie

2009 / 2010 – Résumés des séances

Accueil > Recherche > Séminaires réguliers

Le vivre ensemble en tant que finalité de la communication comporte désormais une composante numérique importante. Le présent séminaire explore l’hypothèse que la société organise de plus en plus, la mondialisation aidant, le devenir de sa communication par les dispositifs numériques selon des processus collectifs et délibératifs sous forme de normes, de procédures et de protocoles d’évaluation.

Le champ de pratiques dont il sera question partage plusieurs caractéristiques.
– La première est d’organiser la communication au sein de la société à propos d’activités faisant appel à des techniques numériques : seront notamment retenues à cet égard l’industrie de la connaissance et la normalisation.
– La seconde caractéristique commune est le caractère à la fois collectif, délibératif et remontant de la construction de ces champs de pratiques, qui suggère l’hypothèse d’un fonctionnement de type démocratique.
– La troisième caractéristique commune est une formalisation des pratiques, érigées en protocoles, normes, formats, etc. qui suppose une réflexivité importante et aboutit à des procédures.
– La quatrième caractéristique résulte des précédentes : ce sont des investissements de forme dont se dote la société.
– La cinquième caractéristique concerne les utilisateurs, leurs représentations, leurs pratiques culturelles de relation aux savoirs, à l’information et à la communication ainsi que leurs profils d’apprentissage.