Cette première séance 2010-2011 du séminaire Épistémologie comparée de l’ISCC, organisée en partenariat avec l’Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions (INSMI), est consacrée au thème du chaos et de la complexité.

 
Épistémologie comparée

Séminaire ISCC/INSMI « Chaos et complexité »

 
16 septembre 2010, MSCI

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Épistémologie comparée

 

Présentation de la séance

Entre 1970 et 1990, une théorie mathématique du chaos différentiel s’est constituée. A côté de cette théorie principale, l’idée de chaos a désormais sa place dans beaucoup de sciences. Sa théorisation s’est développée dans différentes directions. Mais quand on dit chaos, parle-t-on toujours de la même chose suivant qu’on est météorologue, économiste, astrophysicien ou autre chose ?

L’objectif du séminaire « Chaos et Complexité » est d’observer sous quelles conditions et dans quelles limites une notion ou un concept issu d’une discipline peut passer utilement dans une autre. D’où notre idée de confronter la portée heuristique de ce processus d’extension et d’étudier les réactions qui s’ensuivent.

Afin de poursuivre l’inventaire des convergences et des divergences ébauché lors des séances précédentes et de faire rencontrer des chercheurs de disciplines variées qui ont en partage le mot « chaos », la séance réunira deux intervenants :

  • Marc Hoffmann : « La régularité statistique dans l’incertain »
    École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique
  • René Thomas : « Le chaos déterministe vu par un ex-biologiste »
    Université libre de Bruxelles

Informations pratiques

Jeudi 16 septembre 2010
10h30 à 17h

Maison des sciences de la communication et de l’interdisciplinarité
20 rue Berbier-du-Mets
75013 Paris
Métro ligne 7 station « Les Gobelins »