Conférence de Claude ALBAGLI, organisée à la Maison des sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA), Pessac, par le pôle Aquitaine de l’ISCC.

 
Pôle Aquitaine ISCC

Les sept scénarios du nouveau monde

 
12 avril 2010, MSHA, Pessac

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Séminaire du pôle Aquitaine de l’ISCC

 

C. ALBAGLI, Les sept scénarios du nouveau monde, L’Harmattan, 2009

Claude ALBAGLI est professeur à l’université Paris Est Créteil Val de Marne et président du Centre d’études du développement international et des mouvements économiques et sociaux (CEDIMES), réseau académique francophone international.

Présentation

Pour une large partie de l’humanité, la concrétisation des attentes consuméristes sont bien peu probables et leur réalisation même infaisable. Mais la variété des initiatives pour conjurer ce dilemme, montre que leurs effets sur notre cadre de vie, nos rapports sociaux et nos institutions n’annoncent pas nécessairement cette symbiose attendue, harmonieuse et raisonnable. L’intervenant en débusque les cohérences au regard du marché et de la mondialisation pour dégager sept scénarios.

Les deux premiers présentent des ajustements par l’offre. L’innovation technologique constitue la plus optimiste des perspectives tandis que l’adjonction de la Nature au Capital et au Travail, comme troisième facteur de production, en modifie les calculs, pas la rationalité. Les scénarios suivants régulent la demande par une rétention consumériste en préconisant soit une frugalité consentie (l’état stationnaire), soit une
inégalité assumée (la partition sociale). Les canevas suivants proposent des schémas de rupture : l’un bouscule la globalisation au profit d’un monde en alvéoles, l’autre s’écarte du paradigme d’un bonheur consumériste pour d’autres valeurs sacralisées ou profanes. Quant au septième scénario, il soumet la prééminence économique au quitus scientifique des biologistes.

Nourrie des solives du passé (l’histoire) et des tourbillons du présent (l’actualité), cette exploration éclaire les chemins du possible. Quelles remises en cause seront acceptées ? Quel scénario finira par s’imposer ? Faudra-t-il décider de ne plus manger de viande ? De ne plus avoir d’enfants ? De ne plus voyager ? Quel impact sur la nature pourra-t-on tolérer et qui décidera ? Les répercussions des scénarios
oscillent des attentes du grand soir aux affres des petits matins blêmes. Mais si rien n’est décidé, l’Humanité risque de s’engager vers un funeste destin : l’écosuicide, un ultime scénario en quelque sorte.

Informations pratiques

Lundi 12 avril 2010, 17h à 19h

Maison des sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA)
10 Esplanades des Antilles
33607 Pessac
Salle Jean Bordes
Accès : www.msha.fr/msha/pres/acces.php