L’Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC) lance un appel d’offre dans le cadre du Programme interdisciplinaire de recherche « Sciences de la communication ». Inscription et dépôt des dossiers. Tél. : 01 58 52 17 09.

 

Appel à projets 2010

 
PIR Sciences de la communication

Accueil > Soutien à la recherche > Pilotage d’appels à projets CNRS > Appels à projets

 

Objectif : Développer les sciences de la communication

Depuis près de cinquante ans, la communication, processus d’échanges scientifiques et sociaux, fait l’objet d’un nombre croissant de recherches collectives, tant à l’étranger qu’en France. En faisant appel aux sciences cognitives, aux sciences du vivant, aux sciences de la nature, aux sciences de l’ingénieur ou aux sciences humaines et sociales, ces travaux ont fait émerger une discipline autonome qui, par respect pour la diversité des démarches, est désignée sous le nom de « sciences de la communication ».

Le programme interdisciplinaire en sciences de la communication a pour objectif de soutenir les actions que mène l’Institut des sciences de la communication du CNRS, fondé en 2007, pour mobiliser la communauté de chercheurs et structurer ce champ scientifique novateur.

Se réclamant d’une théorie qui considère la communication comme l’enjeu même de la société de la connaissance à l’ère de la mondialisation, ce programme privilégie :

  • les approches interdisciplinaires ;
  • les partenariats entre universités et centres de recherche ;
  • la coopération européenne et internationale.

Priorités pour 2010 : Épistémologie comparée, Expertise et controverses

De 2007 à 2009, les appels d’offre du programme interdisciplinaire en sciences de la communication ont permis d’orienter les recherches dans cinq domaines : langage et communication ; communication politique, espace public et société ; mondialisation et diversité culturelle ; information scientifique et technique ; sciences, techniques et sociétés. Le volet 2009 a privilégié l’amorçage de programmes nouveaux appelés à gagner de l’envergure afin de soumissionner aux appels d’offre de l’ANR ou des programmes européens.

Compte tenu de ses orientations en 2010, l’ISCC compte recourir au programme interdisciplinaire en fonction d’une grille d’analyse renouvelée, le « carré des connaissances de l’ISCC ».

Ce « carré des connaissances » privilégie :

  • l’épistémologique comparée et l’interdisciplinarité,
  • l’expertise et les controverses,
  • les industries et l’ingénierie de la connaissance,
  • les rapports entre sciences, techniques et société,

sans oublier leur dimension transverse : culture, politique et mondialisation.

L’appel d’offre pour 2010 vise à susciter des projets de recherche en fonction des deux premiers axes, « Épistémologie comparée », « Expertise et controverses ».

Axe 1 : Épistémologie comparée

Thème 1. Information et communication au cœur des savoirs

La place des concepts d’information et de communication dans l’évolution des grandes disciplines scientifiques :

  • l’information et la communication au sein des théories de la connaissance,
  • le recensement et l’évolution des concepts d’information et de communication par discipline,
  • le rôle de l’information et de la communication dans le développement de l’interdisciplinarité.

Thème 2. L’interdisciplinarité comme symbole d’une problématique de communication

L’interdisciplinarité, condition du développement des sciences contemporaines, entre rapprochement, négociation et cohabitation :

  • recensement et étude comparative : problématiques de l’interdisciplinarité selon les sciences et les domaines de connaissances,
  • réussites et contradictions de la démarche d’interdisciplinarité,
  • l’impact de l’interdisciplinarité sur la structuration des communautés scientifiques et leur rapport à la société.

Axe 2 : Expertise et controverses

Thème 1. Sciences, expertise et connaissances

Le rôle croissant de l’expertise dans l’expansion des connaissances :

  • statuts et types d’expertise : experts scientifiques, agences publiques, expertise et médias,
  • interactions entre expertise, recherche scientifique et action publique,
  • la place de l’expertise dans l’évaluation des politiques publiques, stratégie de communication, dimensions argumentatives et délibératives.

Thème 2. Débats, polémiques et controverses

  • la distinction entre ces trois formes de communication ;
  • l’émergence des débats dans le champ social concernant les rapports entre sciences, techniques et société : réchauffement climatique, OGM, nanotechnologies, épidémies et risques de santé publique, TIC, internet et Google… Etudes de cas ;
  • études comparatives des débats au sein des communautés scientifiques, des pouvoirs publics, des médias et de l’opinion publique ;
  • la redéfinition des relations entre les sciences et les techniques dans un monde ouvert dominé par l’abondance des flux d’information.

Critères d’éligibilité

Les projets soumis à l’appel d’offre seront évalués en fonction des critères suivants :

  • leur valeur scientifique : maîtrise du champ disciplinaire, clarté de la présentation, validité de la méthode, perspective d’évaluation ;
  • leur perspective de production scientifique : séminaires, conférences, publications ;
  • leur composante pluridisciplinaire, alliant sciences formelles, sciences de la matière, sciences du vivant, sciences de la nature et sciences humaines et sociales ; on notera que le recours à un logiciel de traitement de données ne constitue pas en lui-même un projet transdisciplinaire avec les mathématiques appliquées à l’informatique ;
  • la rigueur de leur présentation logistique (budget crédible et détaillé, calendrier tenable, contacts effectifs et fiables) et la clarté de la langue.

Les porteurs de projets sont tenus de les faire valider par le directeur de l’unité dont ils relèvent, à qui seront délégués les fonds.

L’implication d’institutions et de chercheurs européens et étrangers sera considérée comme une valeur ajoutée.

Financements et gestion

Les projets retenus seront financés pour un montant compris entre 5 000 et 10 000 euros qui pourront être utilisés durant l’année 2010 pour couvrir des dépenses de fonctionnement et d’équipement.

À contacter pour la gestion des crédits : Laurence El Khouri, Programmes Interdisciplinaires de Recherche (IPAM-UPS3030).

Conditions de publication

Outre les laboratoires et les chercheurs impliqués, toute publication effectuée dans le cadre d’un projet soutenu par cet appel d’offre devra impérativement mentionner l’ISCC ; au cas où seul le laboratoire de rattachement serait autorisé à signer, la mention suivante devra être insérée : « Cet article est publié dans le cadre d’un programme financé par l’Institut des Sciences de la Communication du CNRS au titre de l’appel d’offre de l’année 2010 ».

Calendrier

La procédure de réponse à l’appel d’offre sera notifiée en ligne à partir du mercredi 17 février 2010 à l’adresse : http://www.cnrs.fr/prg/PIR/.

La date limite de dépôt des projets est fixée au mercredi 17 mars 2010 à minuit.

Le comité d’expert chargé d’examiner les projets rendra sa décision le vendredi 16 avril 2010 en publiant la liste des dossiers retenus sur le site de l’ISCC et en contactant leurs auteurs par voie électronique.

Les porteurs de projet s’engagent à participer à une réunion d’étape au siège de l’ISCC (20 rue Berbier-du-Mets, 75013 Paris) prévue le 16 juin 2010, à financer sur le budget alloué, et à transmettre un rapport final au plus tard le 31 décembre 2010.

Partenaires potentiels

Pôles régionaux

L’ISCC a mis en place des pôles de recherche interdisciplinaires régionaux. Les porteurs de projet qui souhaiteraient coopérer avec les équipes impliquées pourront contacter :

  • Pôle Sud-Ouest : Bernard Claverie, Valérie Carayol, Anne-Marie Laulan
  • Pôle Méditerranée : Michel Durampart, Françoise Bernard, Éric Boutin
  • Pôle Ouest-Normandie : Éric Delamotte

Conventions de partenariat

Dans le cadre de programmes de recherche, l’ISCC a conclu un certain nombre de partenariats avec des équipes scientifiques et des laboratoires nationaux et internationaux. Les porteurs de projets souhaitant bénéficier de ces échanges pourront contacter :

  • Michel Durampart
  • Laura Maxim
  • Pascal Dayez-Burgeon (coopération internationale)

Séminaires

Les séminaires organisés au sein de l’ISCC peuvent également constituer des ressources scientifiques. Peuvent être contactés pour :

  • Épistémologie comparée : Éric Delamotte
  • Industries de la connaissance, réflexivité sociale, normes et démocratie technique : Jacques Perriault et Éric Delamotte
  • Interroger l’organisation : Michel Durampart
  • Médias et controverses : Gérard Arnold
Appel d’offre
PIR Sciences de la communication