Avec Patrick Charaudeau (CNRS) et Cyril Lemieux (EHESS).

Vendredi 22 janvier 2010, de 9h45 à 11h45

 
Agenda ISCC

La controverse : entre argumentation et rapport de force

 
22 janvier 2010, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Médias et controverses

 

Présentation

Un sémiologue du discours et un sociologue discuteront du rôle que joue l’argumentation dans les controverses et de ce qu’il y a à gagner, pour l’analyse, à prendre au sérieux les effets sociaux du discours.

Le point de vue d’un sémiologue du discours consiste à étudier la façon dont circule les signes dans l’espace public, selon les dispositifs, les types d’échange langagier qui s’instaurent et les identités des sujets impliqués. Dans cette perspective, la « controverse » est étudiée comme une forme du débat de société. Il en résulte une attention particulière à essayer de distinguer des notions nommées par d’autres termes proches ou concurrents (discussion, débat, polémique, controverse). L’enjeu de ces distinctions nous semble indispensable à qui veut comprendre comment une théorie des genres discursifs est utile pour analyser les effets sociaux des controverses.

Ces trente dernières années, les science studies, relayées en France par ce qu’il est convenu d’appeler la « sociologie pragmatique » (Latour-Callon, Boltanski-Thévenot...), ont profondément renouvelé l’étude des controverses et plus généralement, des disputing processes. Le sociologue proposera une définition analytique de la « controverse » qui s’inspire directement de ces courants, et qui permet de la distinguer de figures apparemment proches (l’affaire, le scandale ou la querelle privée). On examinera ensuite les conséquences d’une telle définition sur le rôle que le chercheur doit reconnaître à l’argumentation dans ce type de dispute mais aussi sur l’importance des rapports de force et de l’usage de la violence dans le déclenchement, le déroulement et la clôture des controverses.

Intervenants

- Patrick Charaudeau, chercheur, Laboratoire Communication et politique (LCP), CNRS
- Cyril Lemieux, chercheur, sociologue au Groupe de sociologie politique et morale (EHESS)