La journée « La communication à l’ère des technologies numériques. Innovation, mutations, médiations et usages » a débouché sur la création du Pôle transversal aquitain Phénix, devenu le pôle Aquitaine de l’ISCC.

 

La communication à l’ère des technologies numériques. Innovation, mutations, médiations et usages

 
17 décembre 2008, Cap Sciences, Bordeaux

Accueil > Recherche > Rencontres scientifiques

 

Présentation

Les enjeux de la transdisciplinarité

PDF - 1.8 Mo
Journée « Phénix »
Dépliant à télécharger (4 pages A4)

Aujourd’hui le PRES de Bordeaux peut développer, avec le soutien de l’Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC), dirigé par Dominique Wolton, un pôle transversal aquitain sur la communication à l’ère des technologies numériques. Il s’appuie en particulier sur le plus important rassemblement en France de scientifiques de la communication et de l’information, dans le prolongement d’une tradition qui remonte à 1960 avec les travaux précurseurs de Jacques Ellul et Robert Escarpit.

L’ambition est de créer un axe transversal à l’ensemble des champs disciplinaires du PRES intégrant les dimensions humaines, culturelles et sociales des usages des médias et des technologies numériques, en visant des coopérations internationales.

Les quatre universités de Bordeaux, les grandes écoles, les institutions et les entreprises régionales sont concernées par un tel projet qui explore tous les grands pôles du projet « Campus » :

  • les technologies de l’éducation, de la santé, des télécommunications, de l’énergie... ;
  • les mutations de l’entreprise et de l’administration ;
  • l’évolution des comportements individuels et relationnels relatifs aux nouveaux usages ;
  • la mutation des outils de médiation ;
  • la transformation urbaine ;
  • la prévention des risques.

L’innovation technologique au travers de la transdisciplinarité

Le pôle Aquitain propose d’étudier, au première instance, l’innovation technologique, ses enjeux, impacts et risques.

À trop séparer les questions techniques des enjeux humains et sociétaux, on court le risque de passer à côté d’innovations majeures, mais aussi de développer des outils inadaptés aux attentes sociales, qu’elles soient pragmatiques et socio-politiques. Inscrire l’homme et les besoins sociaux au cœur des innovations est un projet urgent parce qu’essentiel.

Dans un premier temps est créé un collectif transdisciplinaire et interuniversitaire permanent qui associe le monde socio-économique autour de projets d’innovation (géolocalisation, systèmes embarqués, utilisation de l’information en neuropsychologie, nouvelles interfaces adaptatives de pilotage et en communication das le cockpit et dans l’automobile, simulation de vie martienne, etc.). le collectif permet de mettre en cohérence interdisciplinaire non seulement les problématiques technologiques et commerciales conçues à partir de l’idée originale, mais également de mettre en perspective les enjeux sociaux, culturels, voire éthiques. Dans un deuxième temps, l’équipe ainsi constituée valorisera les acquis méthologiques et épistémologiques de cette recherche et la construction d’une nouvelle communauté scientifique.

Enfin, si l’innovation peut être globalement définie comme un travail de recomposition de formes et de ressources, alors le nom Phénix trouve ici un emploi symbolique judicieux.

Cette initiative marque la volonté de convergence interuniversitaire au sein du PRES de Bordeaux autour d’une pratique de l’interdisciplinarité.

Programme

9h15. Ouverture de la journée

Anne-Marie Laulan, chargée de mission de l’ISCC

9h30. Les enjeux thématiques

Animation par Jacques Perriault, chargé de mission de l’ISCC

Jacques Perriault « Les enjeux de la recherche sur l’homme et la société »

Alain Vallée, Télécom ParisTech « Les enjeux de l’accompagnement du numérique »

(10h30. Pause café)

11h00. Les enjeux régionaux

Dominque Wolton, directeur de l’ISCC « Les enjeux de la communication à l’ère des technologies numériques »

Daniel Hickel, chargé de mission du PRES de Bordeaux « Les enjeux de l’Université de Bordeaux, »

Pascal Fouillat, directeur du laboratoire de l’Intégration du matériau au système (IMS) « Les enjeux pour la recherche en communication »

Michel Eimer, délégué régional aux NTIC du Conseil régional d’Aquitaine « Les enjeux régionaux »

Débat : les enjeux d’un pôle transversal aquitain sur la communication à l’ère des technologies numériques - Innovation, mutations, médiations, usages

(13h. Déjeuner)

14h00 Présentation de problématiques de recherche

Animation par Jean-Pierre Deroudille, journaliste à Sud-Ouest

Gino Gramaccia, Université Bordeaux I
Bernard Claverie, Université Victor Segalen - Bordeaux II et Institut polytechnique de Bordeaux
Valérie Carayl, Université Michel de Montaigne- Bordeaux III
Jean-Pierre Trinquecoste, Université Montesquieu - Bordeaux IV

Discutants :
Jean-François Létard, Institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux (ICMCB) - UPR 9048
Laurent Sarger, Université Bordeaux I
Jean-René Jecko, groupe Thalès
Gérard Massard, Centre d’essai en vol (CEV)

16h00 Synthèse

Alain Kiyindou, président de la Société française des sciences de l’information et de la communication (SFSIC)
Benoit le Blanc, Président de l’Association pour la recherche cognitive (ARCO)
Serge Dulucq, directeur de l’IUT Bordeaux I
Jean-Rodolphe Puiggali, vice-président du Conseil scientifique de l’Université Bordeaux I

Informations pratiques

Entrée libre dans la limite des places disponibles et sur inscription à l’adresse
phenix.aquitaine-chez-u-bordeaux3.fr

Date
Mercredi 17 décembre 2008 de 9h00 à 17h00

Lieu
Cap Sciences
20 quai Bacalan
33300 Bordeaux

Organisateurs
Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC)
Centre de recherche et de développement, IUT Bordeaux I
Institut de Cognitique, Bordeaux II / Institut polytechnique de Bordeaux
Institut des sciences de l’information et de la communication (ISIC), Bordeaux III