Cette séance est organisée par Bernard Perret et Jacques Perriault, en collaboration avec la Société française de l’évaluation (SFE).

Jeudi 17 décembre 2009, 10h à 17h

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 « Les Gobelins »

 
Journée d’étude

Évaluation, communication et réflexivité sociale

 
17 décembre 2009, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Industries de la connaissance, régulations et démocratie

 

De même que la normalisation numérique, l’évaluation des politiques publiques est un champ de pratiques sociales délibératives qui élaborent des procédures. Dans les deux cas, la communication et la réflexivité sociale jouent un rôle incontournable.

Cette séance du séminaire portera sur l’évaluation des politiques publiques. Deux conceptions de l’évaluation des politiques publiques s’opposent : l’une relève de la modélisation économique, l’autre, empiriste, tient compte des ajustements sociaux, notamment par la participation de tous les acteurs concernés au processus d’évaluation. Cette seconde conception, à laquelle s’attachera cette séance du séminaire, suggère un rapprochement avec les sciences de la communication, car elle comporte de multiples échanges et interactions.

Nous examinerons les rapports entre processus d’évaluation et processus de communication d’un triple point de vue : applicatif, stratégique et épistémologique.

Intervenants

Bernard Perret, conseiller, Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), ministère de l’Écologie, du développement durable et de la mer.

Christilla Dambricourt-Comparin, directrice adjointe de la prospective de l’évaluation et des relations aux citoyens, Conseil régional Rhône-Alpes.

Annie Fouquet, Inspection générale des affaires sociales (IGAS) du ministère du Travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville, présidente de la SFE.

Dieter Schürch, Université de Lugano.