Le séminaire Éthique et dysfonctionnement de la démocratie, organisé par l’ISCC en partenariat avec l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, porte sur les enjeux de pouvoirs et de corruption en démocratie, le droit des citoyens et l’éthique de décision. Il est organisé par François Ameli, avocat, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Cynthia Fleury, chargée de mission ISCC.

 

Éthique et dysfonctionnement de la démocratie

 
Janvier à mai 2008

Accueil > Recherche > Rencontres scientifiques

 

Présentation

Le séminaire organise en Sorbonne des séances mensuelles, avec le soutien de la Fondation Ostad Elahi - Éthique et Solidarité Humaine, de l’association Anticor (« Élus et citoyens contre la corruption »), du site AgoraVox (« média 100 % citoyen et 100 % participatif »), et de Transparency International France, organisation de la société civile de lutte contre la corruption.

Quel projet éthique la régulation politique de la démocratie sous-entend-elle ? Quelle forme d’aggiornamento la démocratie française doit-elle mettre en place pour répondre aux enjeux d’un contrat social rénové qui ne nierait pas ses fondamentaux ? En effet, sous l’influence directe de la mondialisation, de la démocratisation et de la révolution des NTIC, de nouveaux réseaux de corruption et des pratiques de confiscation des pouvoirs se font jour. Quelle cartographie des pouvoirs et des contrepouvoirs dresser alors ? Par ailleurs, l’histoire de la démocratie étant inséparable de l’histoire des travestissements des principes démocratiques, quel projet d’autorégulation, de formation et de responsabilisation des citoyens proposer ? L’ère de l’individualisme triomphant a en effet vu la liste des pathologies et des troubles comportementaux s’allonger… Quels dispositifs créer alors pour endiguer les dynamiques de violence et d’entropie, particulièrement réactivées par l’hypermédiatisation des sociétés ?

Séances

28 janvier 2008, « Les indicateurs et les outils de mesure de la corruption »
Quelle légitimité ? Quelle efficacité ? Quels outils scientifiques mettre en place pour mieux analyser et cartographier les circuits de corruption ?

25 février 2008, « Collusions médiatiques ou indépendance des médias »
Quelle éthique des pratiques journalistiques ? Quelles règles déontologiques en matière médiatique ?

24 mars 2008, « Les conflits d’intérêts »
La frontière entre public et privé : domaine d’élection du conflit d’intérêt. Comment assurer l’efficacité des sanctions, notamment s’agissant des personnes de droit public ?

21 avril 2008, « Abus de pouvoirs »
Comment accorder l’idéal de justice aux exigences de la vie politique ? Faut-il ratifier la fin de l’intérêt public, du sens du bien commun et des libertés fondamentales chez les hommes politiques ? Existe-t-il des personnalités-types, des « profils » de délinquants politiques ? Quelle éthique du pouvoir mettre en place ? Vision comparatiste : quelles méthodes dans les autres pays européens ?

26 mai 2008, « Éthique collective vs. Éthique individuelle »