Avec Gabriela Patiño-Lakatos, psychologue clinicienne/psychanalyste.

Vendredi 18 mai 2018, 10h à 12h

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 « Les Gobelins »

→ Inscription et renseignements auprès de cristina.lindenmeyer@cnrs.fr

 
Séminaire Le corps augmenté et ses symptômes

L’objet de la musique à l’épreuve du sujet sourd : médiations techniques/médiations symboliques

 
18 mai 2018, 10h à 12h, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Le corps augmenté et ses symptômes

 

Résumé

À travers les techniques modernes de la musique assistée par ordinateur (MAO), artistes, ingénieurs et enseignants formés au courant de la musique électro-acoustique proposent aujourd’hui aux personnes sourdes et malentendantes la possibilité d’approcher le son et la musique à travers d’autres modalités sensorielles telles que la vue et le toucher. Or, qu’en est-il du problème de la « suppléance » ou de la « complémentarité » sensorielle à la lumière du concept de corps pulsionnel formulé par la psychanalyse ? Quelles sont les conditions, et les limites, pour que la transposition sensorielle du son et de la musique devienne un objet signifiant pour le sujet ? Bien qu’une part fondamentale du son et de la musique reste irreprésentable pour tout un chacun – et de manière particulière pour la personne sourde – l’observation clinique révèle qu’une médiation non seulement technique mais symbolique est nécessaire pour la subjectivation de l’expérience corporelle. Ces implications seront abordées sur la base de deux expériences de pédagogie artistique réalisées avec l’instrument numérique Méta-Mallette à l’Institut Gustave Baguer en 2015.

Gabriela Patiño-Lakatos est psychologue clinicienne/psychanalyste (Université del Valle/Université Paris 7 Diderot), docteure en philosophie de l’éducation (Université Paris 8), chercheure associée du CRPMS.