Avec François-Mathieu Poupeau, LATTS, École des ponts, Université Paris-Est.

Jeudi 8 mars 2018, 17h à 19h

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 « Les Gobelins »

 

Séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation

L’électricité et les pouvoirs locaux en France. Une autre histoire du service public (1880-1980)

 
8 mars 2018, 17h à 19h, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Histoire des sciences, histoire de l’innovation

 

Résumé

Aujourd’hui, les pouvoirs locaux sont, un peu partout en Europe, considérés comme des acteurs à part entière des politiques publiques énergétiques. Mais leur implication est-elle si récente ? Rien n’est moins sûr si l’on considère le temps long et que l’on s’attarde sur le cas de l’électricité. À rebours des idées reçues, François-Mathieu Poupeau montre le rôle joué par les pouvoirs locaux dans la construction de ce qui est devenu un pilier de l’État-Providence en France, au xxe siècle.

Intervenant

François-Mathieu Poupeau est sociologue et politiste, chercheur CNRS au Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (École des ponts, Université Paris-Est). Il est par ailleurs enseignant à l’École des ponts. Ses travaux portent sur les politiques publiques de transition énergétique en France et en Europe, la socio-histoire de la centralisation et la réforme de l’État territorial.

Il est l’auteur de L’électricité et les pouvoirs locaux en France (1880–1980). Une autre histoire du service public, Peter Lang, coll. « Histoire de l’énergie », 2017, 446 p.