Avec Brigitte Munier, enseignant-chercheur à Télécom ParisTech.

Vendredi 15 décembre 2017, 10h à 12h

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 « Les Gobelins »

→ Inscription et renseignements auprès de cristina.lindenmeyer@cnrs.fr

 
Séminaire Le corps augmenté et ses symptômes

La modernité à l’ombre de ses mythes : Don Juan, Prométhée et le Golem

 
15 décembre 2017, 10h à 12h, ISCC

Accueil > Recherche > Séminaires réguliers > Le corps augmenté et ses symptômes

 

Résumé

Présents à l’aube de l’histoire humaine, les mythes perdurent dans les civilisations complexes parce qu’ils traduisent les conflits présents dans l’expérience existentielle : toute culture, à chaque étape de son évolution, réactive et adapte les récits mythiques propres à exprimer l’ambiguïté de sa relation au monde – ainsi se constitue son imaginaire. Depuis le début des temps modernes, en Occident, trois grands mythes se sont succédé dont l’interprétation atteste l’existence d’un imaginaire évoluant de façon cohérente et propre à éclairer l’intelligence de l’époque concernée. La séance du 15 décembre en proposera un aperçu avec quatre objectifs : identifier le récit mythique dominant chaque période, l’analyser et interroger les raisons de sa reprise par la culture populaire.

N.B. L’accent sera mis sur les figures de Prométhée puis du Golem, celle de Don Juan qui les précéda sera seulement esquissée, faute de temps.

Brigitte Munier est enseignant-chercheur à Télécom ParisTech et relève du laboratoire i3 SES ParisTech. Outre la publication d’articles, ses derniers ouvrages sont Quand Paris était un roman (Éditions de la Différence, 2007), Robots. Le mythe du Golem et la peur des machines (Éditions de la Différence, 2011) et Odeurs et parfums en Occident. Qui fait l’ange fait la bête (Éditions du Félin, 2017). Elle a dirigé Technocorps. La sociologie du corps à l’épreuve des nouvelles technologies (Éditions François Bourin, 2013) et codirigé avec Éric Letonturier La voie des sens, no 74 de la revue Hermès (CNRS Éditions, mai 2016).