Avec Louise-Asako Brunner, psychologue clinicienne et psychothérapeute.

Vendredi 16 juin 2017, 10h à 12h

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 « Les Gobelins »

→ Inscription auprès de cristina.lindenmeyer@cnrs.fr

 
Séminaire Le corps augmenté et ses symptômes

Clinique des états intersexes et humanité augmentée

 
16 juin 2017, 10h à 12h, ISCC

Accueil > Recherche > Séminaires réguliers > Le corps augmenté et ses symptômes > 2016/2017

 

Résumé

Si la division entre mâles et femelles observée dans la nature a longtemps conforté le sentiment que la différenciation sexuelle entre les hommes et les femmes n’avait guère à être discutée, le caractère asexué de la machine conduit à réinterroger cette donnée. Ici la clinique des états intersexes peut contribuer à apporter un éclairage décisif. La naissance d’un enfant intersexe est presque toujours vécue douloureusement. La difficulté à penser l’intersexualité est perceptible aussi bien dans l’angoisse prolongée des parents que, de façon non exceptionnelle, dans la prise de décisions médicales (en particulier le choix du sexe assigné à l’enfant) faites dans un climat affectif marqué. Aujourd’hui, celles-ci tendent à demander la reconnaissance d’une identité spécifique. L’anatomie serait-elle aujourd’hui encore un destin ? Outre à débattre de cette question, l’exposé fait au séminaire pointera les liens entre processus de pensée et représentations sexuées du corps. Cet éclairage autorise également une réévaluation des enjeux du transhumanisme.

Intervenante

Louise-Asako Brunner est psychologue clinicienne et psychothérapeute au sein du service d’endocrinologie pédiatrique du CHU du Kremlin-Bicêtre pour le Centre de référence des anomalies du développement génital. Dans ce cadre, elle prend en charge, lorsqu’ils le souhaitent, en psychothérapie d’accompagnement et de soutien des patients nés intersexes. Elle est également en thèse de doctorat ayant pour sujet La construction identitaire des personnes nées intersexes au sein de l’École doctorale de psychanalyse de l’Université Paris Diderot.