Avec Matteo Merzagora, directeur scientifique du groupe Traces et de l’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes (ESPCI Paris, PSL), et Jean-Marc Galan (discutant).

Lundi 27 mars 2017, 17h à 19h

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 « Les Gobelins »

 
Séminaire de l’ISCC

Porosité entre mode de production et de dissémination de la culture scientifique et technique

 
27 mars 2017, 17h à 19h, ISCC

Accueil > Recherche > Séminaires réguliers > Séminaire de l’ISCC

 

Résumé

Le monde de la recherche scientifique vit une contradiction : s’il souhaite que la science soit reconnue comme une forme de culture à part entière, et donc s’ouvrir à une re-appropriation par d’autre acteurs, il a aussi besoin de réaffirmer des processus de production et validation des connaissances qui lui sont propres.

La mise en culture de la science voit néanmoins aujourd’hui s’ouvrir de nouveaux horizons : culture maker, approches participatives, intermédiations, citizen science, living labs... des pratiques et des concepts de plus en plus répandus, tant dans les lieux de recherche que dans les lieux de culture scientifique, et qui redessinent la relation entre production et partage des connaissances. Peut-être pour en faire une seule et unique pratique ?

Physicien de formation, après avoir parcouru presque tous les métiers liés à la médiation et à la vulgarisation scientifique, Matteo Merzagora est aujourd’hui directeur scientifique du groupe Traces et directeur à l’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes (ESPCI Paris, PSL). Il travaille depuis de nombreuses années sur la communication des sciences et la question des relations entre sciences et société, à travers des activités variées : journalisme scientifique, conception d’expositions, enseignement et tenue d’ateliers, recherche-action, gestion de projets (notamment pour les problématiques de sciences et société au niveau européen) ou encore animation d’événements scientifiques. Il est notamment l’auteur de La Scienza in mostra : Musei, science centre e comunicazione (avec Paola Rodari, 2007) et a dirigé l’ouvrage Listening and Empowering : crossing the social inclusion and the science in society agendas (avec Vanessa Mignan et Paola Rodari, 2015).

Discutant : Jean-Marc Galan, chargé de recherche au CNRS.