Avec Régis Briday, LATTS.

Jeudi 2 février, 17h à 19h

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 « Les Gobelins »

 
Séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation

Les scientifiques européens dans la controverse des années 1970 au sujet de la destruction de la couche d’ozone

Réflexions sur les visages du scientifique-expert et du scientifique-intellectuel, autour des cas Richard Scorer et James Lovelock

 
2 février, 17h à 19h, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Histoire des sciences, histoire de l’innovation > 2016/2017

 

Résumé

Dans sa présentation, Régis Briday reviendra sur un épisode peu documenté de l’histoire environnementale : la controverse sociotechnique au sujet de la destruction de la couche d’ozone dans les années 1970, qui a été impétueuse aux États-Unis. L’intervenant concentrera son analyse sur les scientifiques de l’atmosphère et du climat européens. Il décrira les intérêts contrastés de ces acteurs de la controverse, autour de ce qui fut l’une des premières grandes entreprises d’expertise pour le politique au sujet d’une perturbation anthropique de l’environnement global. Il proposera, en particulier, des réflexions (en cours) sur les types « d’engagements publics » des scientifiques de l’atmosphère et du climat dans les années 1970, décennie au cours de laquelle d’importantes reconfigurations épistémiques sont à l’œuvre, ainsi que d’importantes reconfigurations politiques mobilisant des récits de scientifiques.