Ce projet est financé par le programme européen pour la recherche et l’innovation (Horizon 2020). Francesca Musiani, chargée de recherche CNRS à l’ISCC, co-responsable du pôle Modélisation des interactions temporelles (MIT) et membre des pôles Gouvernance de l’information et des communs et Trajectoires du numérique, est responsable du Work Package “Social Design and Philosophical Foundations of Decentralization”.

 
Projet financé par l’Union européenne

Next generation Techno-social and Legal Encryption Access and Privacy

 
NEXTLEAP, 2016-2018

Accueil > Institut > Communication et médias > Communiqués

 

L’objectif du projet NEXTLEAP est de contribuer à la création de la « science internet » interdisciplinaire de base nécessaire à la création de protocoles techniques décentralisés, sûrs et protecteurs des droits des utilisateurs, qui puissent sous-tendre les plateformes numériques de prochaine génération. NEXTLEAP s’attaque à ce défi scientifique mais aussi à un challenge sociétal : accompagner utilisateurs et institutions dans l’adoption de plateformes numériques open source, décentralisées et respectueuses de la vie privée, alors qu’on assiste actuellement à la domination d’une poignée de géants centralisés basés sur le cloud, et à une surveillance pervasive qui fonctionne au détriment du droit, des droits, et de la souveraineté technologique.

Financement : H2020 Multidisciplinary research on collective awareness platforms (CAPS) Internet Science, 2016-2018.

Membres institutionnels du projet : Inria, IMDEA Software, University College London (UCL), CNRS, Institut de recherche et d’innovation (Iri), Merlinux.

Le rôle de l’ISCC portera sur des aspects de sociologie de l’innovation (notamment la relation entre développeurs et utilisateurs pionniers) et sur le rapport entre gouvernance d’internet et dynamiques de décentralisation.