Avec Pierre Teissier, maître de conférences en histoire des sciences et des techniques à l’Université de Nantes, EA 1161 Centre François Viète d’Histoire des sciences et des techniques.

Jeudi 1er octobre 2015, 17h à 19h

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 « Les Gobelins »

 
Séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation

Pile à combustible et monde hydrogène. Deux siècles d’innovation récalcitrante

 
1er octobre 2015, 17h à 19h, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Histoire des sciences, histoire de l’innovation > 2015/2016

 

Résumé

« Économie de l’hydrogène » : nouvelle pierre philosophale des futurologues en ce début de troisième millénaire. Pour ces oracles du capitalisme contemporain, une troisième révolution industrielle est en marche – l’hydrogène après le charbon et le pétrole. Mais, de la prophétie à son avènement, il y a un monde, encore, à fabriquer et un moteur, en son sein, à fixer. Or, ce moteur à hydrogène ou pile à combustible, dans lequel tant d’espérances et de moyens ont été investis s’est montré peu enclin à la sédentarisation depuis deux-cents ans. Il est passé sans prévenir des laboratoires aux usines, des manuels scolaires aux brevets, de la Terre à la Lune. Malgré (ou à cause de) son bagage symbolique, la pile à combustible est un objet récalcitrant, qui change d’environnement social ou culturel à chaque reconfiguration scientifique ou technique. Le séminaire propose de suivre certaines reconfigurations marquantes de la pile à combustible en interaction avec son milieu, le monde hydrogène, de la fin du dix-huitième siècle à aujourd’hui. Ce cas singulier d’innovation récalcitrante permet de poser deux questions plus générales : la première, liée aux dynamiques d’innovation, interroge le décalage entre les attentes des acteurs et les résistances des objets ; la seconde, épistémologique, touche à l’ontologie dans le temps long d’un objet techno-scientifique tel que la pile à combustible.