Jeudi 5 mars 2015, 14h à 17h

Cerdi, salle Montyon
65, av. François Mitterrand
Clermont-Ferrand

 
Séminaire Épistémologie de la communication scientifique

La monnaie comme outil de communication ; la communication comme outil au service de la monnaie

 
5 mars 2015, 14h à 17h, Clermont-Ferrand

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Épistémologie de la communication scientifique

 

Intervenants

- Ariane Tichit, maître de conférences en économie au Centre d’études et de recherches sur le développement international (Cerdi, Université d’Auvergne)
- Nicolas Duracka, doctorant au sein du groupe de recherche Communication et solidarité (UFR LACC, Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand)

- Animateur : Éric Dacheux, responsable de l’équipe de recherche Communication, innovation sociale et ESS de l’ÉA 4647 (UFR LACC, Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand)

Résumé

Le but de cette séance est d’interroger les rapports entre communication et monnaie.

Dans une tradition sociologique qui va de Simmel à Luhmann en passant par Parsons, la monnaie est vue comme un médium, un moyen de communication facilitant les échanges entre individus en les débarrassant de la recherche d’une entente, puisque la monnaie propose une équivalence fixe entre les objets et les services. En ce sens, l’euro peut être perçu comme un outil de communication politique au service de la construction européenne. L’euro, sous la forme de pièces sonnantes et de billets multicolores, devient un objet concret, familier, capable de réduire symboliquement la distance entre les citoyens européens et leurs institutions.

À l’inverse, la communication peut être conçue comme un outil au service de la monnaie. Ce fut vrai des campagnes de communication lors de l’introduction de l’euro. C’est aujourd’hui également vrai, dans le Puy-de-Dôme, pour le lancement de la monnaie sociale la doume.

La séance suivante est prévue le jeudi 9 avril 2015.