Crédits photo : autorisation spéciale.

Lundi 1er juin 2015, 17h à 19h

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 « Les Gobelins »

 
Séminaire de l’ISCC

Andrew Feenberg, « Internet en question »

 
1er juin 2015, 17h à 19h, ISCC

Accueil > Recherche > Séminaires réguliers > Séminaire de l’ISCC > 2014/2015

 

Résumé

Après la vague d’enthousiasme exagéré pour Internet, les critiques viennent rétablir la balance. Des économistes politiques décrivent Internet comme le site des formes les plus poussées de l’exploitation du travail affectif libre. Ils dénoncent la mercantilisation des utilisateurs de Facebook et d’autres sites sociaux. Les critiques culturels reprennent le même thème en attaquant les conséquences antidémocratiques d’Internet. Une critique de ces attaques sera proposée ici, à partir d’une interprétation différente de la sociologie de la communication en ligne. La tâche de la critique aujourd’hui n’est pas de condamner Internet dans son ensemble mais d’en faire ressortir la capacité d’agir qui émerge dans ce nouveau contexte technologique.

Intervenants

- Andrew Feenberg est titulaire de la chaire de philosophie des technologies à la School of Communication (Simon Fraser University, Canada) et directeur de programme au Collège international de philosophie. Il a été remarqué pour ses premiers travaux sur l’éducation en ligne. Il a notamment publié Questioning Technology (Routledge, 1999), When Poetry Ruled the Streets : The May Events of 1968 (SUNY Press, 2001), Heidegger and Marcuse : The Catastrophe and Redemption of History (Routledge, 2005), Between Reason and Experience : Essays in Technology and Modernity (MIT Press, 2010). Un ouvrage sur sa philosophie des technologies, intitulé Democratizing Technology, a été publié en 2006 aux State University of New York Press. Questioning Technology a été publié en français sous le titre [Re]penser la technique (La Découverte, 2004). Between Reason and Experience a également été traduit en français sous le titre Pour une théorie critique de la technologie (Lux Eds, 2014).
Les archives d’Andrew Feenberg sur les événements de Mai 1968 sont disponibles à l’adresse : http://edocs.lib.sfu.ca/projects/mai68/.
Son ouvrage le plus récent, The Philosophy of Praxis : Marx, Lukács and the Frankfurt School a été publié par les éditions Verso en 2014.

- Discutante : Valérie Schafer, chargée de recherche CNRS à l’ISCC.