Cette septième journée de l’atelier Développement durable et acceptabilité sociale, pilotée par Thierry Paquot et Chris Younès, est organisée par le réseau Approches critiques du développement durable.

Vendredi 17 octobre 2014, 10h à 13h

Institut des sciences de la communication
CNRS / Paris-Sorbonne / UPMC
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 « Les Gobelins »

Entrée libre

 
Atelier Développement durable et acceptabilité sociale

L’art au défi de l’écologie. L’esthétique et le design chahutés par la question environnementale

 
17 octobre 2014, 10h à 13h, ISCC

Accueil > Recherche > Colloques, journées d’étude, ateliers

 

Si l’expression « art durable » n’a aucun sens, l’injonction à la durabilité comporte une dimension performative puissante, en témoigne les nombreux prix et bourses prônant le "développement durable" ou "soutenable" accordés à des artistes, comme le Green Leaf Award attribué en 2007 à Lucy + Jorge Orta « pour leur excellence artistique et leur message environnemental ».

La confrontation de l’artiste avec la préoccupation environnementale devient en effet impérative, essentielle et même existentielle. De plus en plus nombreuses sont les réalisations, installations, interventions, sur la large palette de l’art (chorégraphie, statuaire, peinture, vidéo, land art, art de la rue, art vivant, design,…) qui associent la pratique de l’artiste à l’écologie.

Mais comment affronter les contradictions entre dimensions formelles et fonctions sociales ? Comment la pratique artistique ouvre-t-elle une perspective critique, débarrassée de l’injonction à l’acceptabilité sociale de cet oxymore qu’est le "développement durable" ? Cette matinée souhaite apporter quelques éclairages sur "l’art au défi de l’écologie".

« Introduction »
Thierry Paquot (philosophe), professeur en délégation à l’Institut des sciences de la communication du CNRS.

« Le défi éthique, esthétique et politique d’un nouvel art d’habiter »
Chris Younès (professeur à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-la-Villette et à l’École spéciale d’architecture, responsable du laboratoire Gerphau)

« Anthropo(S)cène : art et création artistique à l’ère de l’anthropocène »
Frédérique Peyrouzère, enseignante à l’École spéciale d’architecture

« L’esthétique en prise avec la question environnementale »
Manola Antonioli, professeur, théorie du design et de l’architecture à l’ENSA Dijon Art et Design, philosophe, essayiste et critique