Avec Michel Grossetti, directeur de recherches au CNRS et à l’EHESS, chercheur au LISST-Cers et André Grelon, directeur d’études à l’EHESS, chercheur au Centre Maurice Halbwachs.

Jeudi 9 octobre 2014, 17h à 19h

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 « Les Gobelins »

 
Séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation

L’espace scientifique français (1750-2014) : bifurcations et grandes tendances

 
9 octobre 2014, 17h à 19h, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Histoire des sciences, histoire de l’innovation > 2014/2015

 

Résumé

Depuis plus d’un siècle, les réformes du système français d’enseignement supérieur et de recherche (ESR) se succèdent avec peu d’interruptions. Chaque fois, elles soulèvent des débats passionnés, voire des oppositions farouches, et sont l’occasion de formaliser des diagnostics divers. Comme ces diagnostics font souvent référence à l’histoire, il est utile de retracer à grands traits les principales étapes de la constitution du système actuel, qui résulte d’une accumulation sur plus de deux siècles de choix politiques, d’initiatives diverses et d’évolution des tendances structurelles. Il est inutile de revenir aux universités médiévales : supprimées en 1793, elles ne laissent pratiquement pas de trace. En revanche, presque toutes les institutions créées à partir du milieu du 18e siècle sont encore présentes, parfois au prix de changements de dénomination ou de regroupements. Cette communication s’efforcera de présenter une synthèse de ce processus, en revenant sur ses principales étapes, notamment celles qui ont le plus contribué à la singularité du système français, et en dégageant les principales tendances à l’œuvre dans les évolutions du système sur la longue durée.