Avec Sandrine Garcia, professeure, Université de Bourgogne, chercheuse à l’Iredu.

Le séminaire de recherche est ouvert à tout public. L’inscription auprès de Julie Bouchard est souhaitable.

Jeudi 7 mai 2015, 9h30 à 11h30

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 ou bus 27, 47, 83, 91, « Les Gobelins »

 
Séminaire Questionner l’évaluation dans l’ESR

Pour une sociologie critique des dispositifs d’évaluation des enseignants-chercheurs

 
7 mai 2015, 9h30 à 11h30, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Questionner l’évaluation dans l’enseignement supérieur et la recherche

 

Résumé

Notre intervention sera consacrée à la question de l’évaluation des enseignants chercheurs dans l’enseignement supérieur. Nous montrerons comment, depuis le rapport Crozier sur les performances pédagogiques dans l’enseignement supérieur, le processus de Bologne a pu actualiser une conception nouvelle de la performance pédagogique et inscrire la politique d’enseignement supérieur dans les politiques économiques et faire valoir une logique de « pilotage par les indicateurs », retraduite dans un langage « pédagogiquement correct ». C’est ainsi que la réussite de 50% d’une classe d’âge en L3 est présentée comme un objectif pédagogique dont l’atteinte suppose que les universitaires s’en remettent à des « experts de la pédagogie » qui ne seront pas issus de leur discipline et qui donc, pourront mettre en avant des critères « formels » de la pédagogie. On analysera en particulier les usages idéologiques de la notion de professionnalisation qui consistent à définir comme des professionnels ceux qui sont conformes à la définition qu’en donnent les pouvoirs publics à un moment donné, comme l’usage des nouvelles technologies, l’innovation (comme si celle-ci était par définition facteur de progrès pour les étudiants), etc.