Avec Clémentine Gozlan, doctorante et chercheuse, Centre de sociologie des organisations (CNRS, Sciences Po Paris).

Le séminaire de recherche est ouvert à tout public. L’inscription auprès de Julie Bouchard est souhaitable.

Jeudi 18 décembre 2014, 9h30 à 11h30

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 ou bus 27, 47, 83, 91, « Les Gobelins »

 
Séminaire Questionner l’évaluation dans l’ESR

L’autonomie de la recherche scientifique en débats : évaluer l’"impact" social de la science ?

 
18 décembre 2014, 9h30 à 11h30, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Questionner l’évaluation dans l’enseignement supérieur et la recherche

 

Résumé

De nombreux travaux ont montré que les activités scientifiques sont, aujourd’hui plus qu’hier, sujettes à des demandes de justification de leur utilité sociale et économique. Rares sont cependant les enquêtes qui interrogent la façon dont prennent forme ces injonctions à l’utilité dans les dispositifs d’évaluation. Nous proposons d’éclairer la construction d’une catégorie qui évalue les liens entre science et société à l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES), à partir de l’observation d’une commission chargée de réformer les normes d’évaluation de l’agence. Cette catégorie, initialement intitulée « impact » de la recherche, a fait l’objet de polémiques entre les membres de la profession académique qui l’ont forgée. Elle s’est construite au terme d’un processus délibératif et conflictuel, et résulte de disputes et d’arbitrages entre des professionnels qui ne partagent pas un sens commun réformateur sur la place de la science dans la société. Nous analyserons la polarisation du débat sur un critère qui indexe une partie de la reconnaissance du travail scientifique sur ses répercussions sociales et économiques, mais également comment des acteurs aux propriétés différenciées ont pu s’accorder à le légitimer. L’enquête permet alors de renseigner, plus généralement, le processus de construction des normes d’évaluation à l’AERES.