Avec la participation de Louise Merzeau, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, et Claude Mussou, Ina.

 
Histoire des sciences, histoire de l’innovation

Le web archivé, nouvelle source pour l’historien

 
4 mars 2014, 17h30 à 19h30, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Histoire des sciences, histoire de l’innovation > 2013/2014

 

Résumé

Au fur et à mesure de l’évolution des techniques d’enregistrement mémoriel, le périmètre des sources pour l’histoire n’a cessé de s’étendre. Aujourd’hui de nombreuses institutions patrimoniales ont entrepris de collecter et conserver les contenus issus du web. S’agit-il d’un tournant épistémologique majeur tant pour l’archiviste que pour l’historien ? Cette présentation se propose de cerner le contexte et les modalités d’archivage du web dans le cadre du Dépôt Légal, de s’interroger sur les questions de continuité ou rupture des pratiques, notamment à partir des études de cas et problématiques abordées dans le cadre des ateliers de recherche méthodologiques mis en place à l’Ina. On reviendra en particulier sur la manière dont usages et représentations du Web peuvent être (re)conditionnés par la visée de l’archivage et la mise en place d’outils, ainsi que sur les paradoxes d’un archivage lui-même contaminée par des logiques de flux.

Intervenantes

Louise Merzeau, maître de conférences HDR en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, directrice adjointe du laboratoire Dicen-IDF et responsable de l’axe « Traçabilité, mémoires et identités numériques ».

Claude Mussou, Institut national de l’audiovisuel, Direction déléguée aux collections, Dépôt légal du Web.

Quelques liens pour préparer la séance