Avec Pierre Fourny et Serge Bouchardon.

Mercredi 12 juin 2013, 10h à 12h

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 ou bus 27, 47, 83, 91, « Les Gobelins »

 

La Séparation : une démarche de recherche et création autour de la Poésie à 2 mi-mots

 
Mercredi 12 juin 2013, 10h à 12h, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Communication, subjectivation et création

 

Le projet

La Séparation [1] est un projet de création (performance sur scène de poésie numérique et création en ligne), de recherche scientifique (sur le processus de création et sur l’écriture numérique) et de développement technologique (application ludo-éducative pour tablettes et smartphones). Ce projet, qui a commencé début 2013, a été labellisé par le Centre d’Innovation de l’Université de Technologie de Compiègne. Il fait l’objet d’une collaboration entre la compagnie de spectacles ALIS, le collectif numérique i-Trace et des chercheurs et élèves-ingénieurs de l’UTC. Le projet est fondé sur un procédé inventé par Pierre Fourny, fondateur d’ALIS, intitulé la Poésie à 2 mi-mots. Ce procédé consiste notamment à couper les mots d’un trait horizontal et à associer les moitiés de mots obtenus à d’autres mots pour en former de nouveaux.

La séance se déroulera en deux temps : présentation/performance puis réflexions sur la démarche de recherche et création dans le cadre de La Séparation, notamment sur les pistes que cette démarche permet d’explorer en matière d’écriture numérique.

Les intervenants

Fondée en 1982 par Pierre Fourny et implantée dans l’Aisne à Fère-en-Tardenois depuis 1990, la compagnie ALIS développe une pratique artistique qui échappe aux disciplines conventionnellement reconnues et que les vocables de théâtre d’objets ou de théâtre visuel tentent d’approcher. ALIS s’emploie, dans ses manifestations artistiques protéiformes (performances scéniques, installations, design d’objets, vidéos, livres...) à manipuler, à détourner des signes parfaitement reconnaissables par tous (images publicitaires, objets quotidiens, symboles...) pour ouvrir sur d’autres sens. C’est aussi dans cet état d’esprit de bricolage et de braconnage qu’ALIS s’est emparée des technologies de l’image, d’abord diapositive puis numérique. À partir des années 2000, ALIS se consacre à la prolifération de la « poésie à 2 mi-mots » imaginée par Pierre Fourny, s’intéressant plus intensément à la manipulation et au détournement des lettres de notre alphabet, aux mots, à l’écriture et la lecture dans un contexte contemporain hyper-médiatique qui tend à bouleverser leur usage.

Pierre Fourny est auteur et metteur en scène de spectacles, qu’il réalise au sein d’ALIS, et qu’il accompagne le plus souvent d’expositions. On le dit aussi actant, pour ne pas dire acteur, manipulateur de formes, ainsi que manutentionnaire de productions multimédia. Il est à l’origine du développement du logiciel combinALISons qui permet de détecter, dans toute langue écrite dans un système alphabétique, les mots qui ont des similitudes graphiques. Il est ainsi l’inventeur et le promoteur de la Poésie à 2 mi-mots, regroupant différents procédés qui permettent de jouer, sur scène et au-delà, avec la forme des mots.

Serge Bouchardon, agrégé de lettres modernes, chef de projet pendant six ans dans l’industrie du multimédia éducatif, est enseignant-chercheur (MCF HDR) en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Technologie de Compiègne. Son travail de recherche porte sur la création numérique, en particulier sur la littérature numérique. Dans le cadre du projet PRECIP, il s’intéresse à l’accompagnement et au développement de l’enseignement de l’écriture numérique. En tant qu’auteur de littérature numérique, il s’intéresse à la mise en scène de l’interactivité et au rôle du geste dans l’écriture interactive.