Cet ouvrage est publié à l’occasion du vingtième anniversaire de RENATER.

 

Dans les coulisses de l'Internet. RENATER, 20 ans de technologie, d'enseignement et de recherche

Dans les coulisses de l’Internet. RENATER, 20 ans de technologie, d’enseignement et de recherche

 
Valérie Schafer, Bernard Tuy, Armand Colin, Comité pour l’histoire du CNRS, 2013, 238 p.

Accueil > Recherche > Publications

 

Présentation

Le Groupement d’intérêt public RENATER est officiellement constitué au début de l’année 1993, mais l’histoire des réseaux pour la recherche et l’enseignement a commencé en France et en Europe dès les années 1970. Certains centres de calcul et équipes scientifiques n’ont pas attendu le déploiement de RENATER pour utiliser les réseaux, afin de partager la puissance de calcul, effectuer des transferts de fichiers ou encore communiquer via les messageries. Cependant, les solutions mises en place sont hétérogènes, souvent incompatibles et onéreuses, les moyens dispersés.

Dans la seconde moitié des années 1980, ces réalisations, besoins, usages pionniers vont rencontrer la volonté politique, pour porter l’ambition d’un réseau national de la recherche et de l’enseignement, fédérant des initiatives disciplinaires ou en régions dynamiques. La constitution du GIP RENATER marque un premier aboutissement. Toutefois, dans cette seconde moitié des années 1990, il reste beaucoup à faire en termes d’architecture du réseau, de croissance en débits, d’intégration protocolaire et d’apprentissage par les utilisateurs des nouvelles possibilités mises à leur disposition.

De RENATER-1 à RENATER-5, l’évolution est constante, qui voit le passage d’un réseau étoilé à un réseau maillé, la croissance des débits de 2 Mbps à 10 Gbps aujourd’hui, l’élargissement de l’offre de services spécifiques dédiés à cette communauté particulière qu’est le monde de la recherche et de l’enseignement. Cette histoire s’inscrit dans un contexte national, européen et international en constante mutation sous l’effet de la dérèglementation des télécommunications, des partenariats européens (d’IXI à GÉANT-3), des changements techniques (du cuivre aux fibres optiques noires) ou encore des usages des communautés scientifiques et enseignantes (de la messagerie au travail collaboratif, en passant par la découverte du Web). Ce livre pose quelques jalons de l’histoire de RENATER. Au-delà, c’est aussi une contribution à l’histoire de l’Internet qui est proposée.

Les auteurs

Valérie Schafer, docteur en histoire, est chargée de recherche à l’Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC). Elle est l’auteur de La France en Réseaux (Nuvis, 2012), du Minitel, l’enfance numriquE dd la France (Nuvis, 2012) avec Benjamin Thierry, de La Neutralité de l’Internet, un enjeu de communication avec Hervé le Crosnier (Les Essentiels d’Hermès, CNRS Éditions, 2011).

Bernard Tuy (de son état civil, Phan Dinh Tuy) est ingénieur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Il entre en 1992 à l’Unité Réseaux du CNRS (Urec) où il participe aux premiers pas du réseau pour l’enseignement et la recherche. Il rejoint le GIP RENATER en janvier 2000 pour mettre en œuvre le premier réseau IPv6 français. Il crée en 2003 l’équipe de Services IP Avancés (Sipa) qui sera en charge de la veille technologique et de l’expérimentation pour les nouveaux services aux utilisateurs. Il est adjoint au directeur technique du GIP RENATER depuis 2009.