Organisé en alternance au Centre de recherche en histoire de l’innovation de Paris Sorbonne, à l’EHESS et à l’Institut des sciences de la communication du CNRS,
le séminaire Histoire de l’innovation et des TIC est ouvert à tous sans inscription préalable.

 
Séminaire thématique

Pour une histoire de la publicité en France

 
Mardi 26 février 2013, 17h à 19h, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Histoire de l’innovation et des TIC

 

Marc Martin, maître de conférences honoraire à l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense, est intervenu sur le thème « Pour une histoire de la publicité en France ».

Compte rendu

Après avoir défini la « publicité » comme l’association d’un message commercial et d’un "média de masse" et noté la difficulté de dater précisément la naissance de ce moyen de communication, Marc Martin a expliqué les raisons de la lenteur et du retard de l’historiographie française dans le domaine de la publicité.

Il s’agit selon lui, en premier lieu, du caractère original de l’historiographie française, principalement centrée sur l’étude des activités de production. Ont également une influence sur ce retard, l’Église et la culture catholique dominante qui ont longtemps rejeté les dépenses "ostentatoires" parmi lesquelles figurait la publicité. Marc Martin a aussi évoqué l’influence multiple de plusieurs groupes socioprofessionnels hostiles à la publicité, en particulier le monde médical et les représentants de commerce. La presse s’est avérée aussi assez défiante face à l’arrivée de la publicité dans ses pages, cet état d’esprit ne disparaissant pas avant 1930, avec la création de Paris-Soir. Enfin, le système patronal qui coiffe la recherche explique aussi l’absence de recherches universitaires sur ce sujet, qui n’a pas encore trouvé beaucoup de professeurs cherchant à stimuler cette thématique.

Pour finir, Marc Martin a évoqué la difficulté d’accès aux sources puis de leur traitement et conseillé de pratiquer pour une étude de longue durée la technique des échantillonnages afin d’évaluer les évolutions quantitatives.

Informations pratiques

Mardi 26 février 2013, 17h à 19h

Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC)
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 ou bus 27, 47, 83, 91, « Les Gobelins »