Conférence du professeur YOO Jung-hwan sur la première femme présidente de la Corée du Sud, PARK Geun-hye, élue le 19 décembre 2012.

 
Collège ISCC

La première présidente en Corée du Sud : comprendre l’élection présidentielle du 19 décembre 2012

 
Mercredi 16 janvier 2013, 18h à 19h30, ISCC

Accueil > Évènements > Débats et conférences > Collège de l’ISCC

 

Présentation du professeur YOO Jung-hwan

Professeur YOO Jung-hwan
Licencié en sciences politiques de l’Université Hankuk des Études étrangères, titulaire d’un DEA. en science politique à l’Institut d’études politiques de Paris et d’un doctorat en histoire à l’Université de Paris 8 (« Culture et politique en Corée), le professeur YOO Jung-hwan est parfaitement francophone. Il a été chargé de cours à la section d’études coréennes de l’Université de Paris 7 (1983-1984) puis aux universités coréennes Inha, Chungbuk et Hankuk (1984-1986) avant de devenir professeur de sciences politiques à l’Université de Cheongju (1986-2010). Il a été professeur invité à Paris 7, au Centre d’études de l’Asie de l’Est (CETASE) de Montréal, à l’EHESS, à Paris I, à l’Inalco. Il a notamment publié les articles « Corée », « Corée du Nord », « Corée du Sud » et « Séoul » dans le Dictionnaire de géopolitique publié sous la direction d’Yves Lacoste (1993), « La nation coréenne » dans le numéro 97 de la revue Hérodote sur l’Asie du Nord Est (2000) ; « La North Limit Line en mer Jaune et le retour de la guerre froide sur la péninsule coréenne » dans le numéro 141 de la revue Hérodote sur la géopolitique de la péninsule coréenne (2010). Président de l’Association coréenne d’études politiques francophones, Conseiller de la Fondation de Corée pour le Forum franco-coréen (2003), le professeur YOO est chevalier de l’ordre des Palmes Académiques.

Informations pratiques

Mercredi 16 janvier 2013, 18h à 19h30

Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC)
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13wsup>e
Métro 7, bus 27, 47, 83 et 91, « Les Gobelins »