Cette séance a porté sur le thème « Art, geste et communication » avec la participation de Jean-Christophe Paré, danseur et chorégraphe et d’Éric Trochon, chef cuisinier, meilleur ouvrier de France.

 
Séminaire de l’ISCC

Jean-Christophe Paré, Éric Trochon

 
Mardi 18 décembre 2012, 12h30, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Séminaire de l’ISCC > 2012/2013

 

Ordre du jour

  • Tour de table sur l’actualité scientifique et technique

  • Jean-Christophe PARÉ
    « Écriture chorégraphique et communication »

Jean-Christophe Paré
Jean-Christophe Paré a abordé quelques-uns des processus d’écriture chorégraphique dans le domaine de la danse de représentation théâtrale actuelle. Comment parvient-on à la production d’un geste, d’un phrasé, d’une composition au sein d’un collectif réunissant un chorégraphe et des danseurs interprètes qui partagent, échangent et communiquent ? Là se posent les questions des malentendus, de l’altérité, de la saisie des « accidents » nécessaires à la mise en présence d’un corps qui dit par le geste.

Jean-Christophe Paré est un danseur et pédagogue formé au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et qui a suivi les cours de Serge Golovine et Raymond Franchetti. Il est entré au Ballet de l’Opéra national de Paris en 1976 où il a été nommé premier danseur en 1984. De 1981 à 1988, sous la direction de Jacques Garnier, il danse des œuvres de Dominique Bagouet, Carolyn Carlson, Lucinda Childs, Merce Cunningham ou Régine Chopinot, et commence à s’intéresser à la danse baroque, notamment auprès de Francine Lancelot. Son interprétation est particulièrement remarquée dans le rôle du Sommeil d’Atys (William Christie, Jean-Marie Villégier et Francine Lancelot, Théâtre national de l’Opéra-Comique, 1987). En 1991, il démissionne de l’Opéra de Paris et rejoint des compagnies de danse contemporaine dirigées par Jean Guizerix et Wilfride Piollet, Daniel Larrieu, François Raffinot, François Verret ou Andy Degroat. Prix d’interprétation au Concours de Bagnolet 1978, il devient inspecteur de la danse au ministère de la Culture en 2000, puis prend la direction de l’École supérieure de danse de Marseille en 2007.


  • Éric TROCHON
    « Cuisine, passion et communication »

Éric Trochon
Éric Trochon est chef et associé du restaurant Semilla à Paris, « flying chef » à Singapour, Tokyo et Bangkok, consultant au restaurant Vinga de Séoul et professeur à l’École supérieure de cuisine française, responsable de la section « Traiteurs et organisateurs de réceptions ». Il a été meilleur ouvrier de France en 2011 dans la catégorie « Cuisine et gastronomie ». Depuis 2007, il est styliste culinaire pour Nespresso, Barista, Valrhona, Chocolat Lindt, Brioche Dorée. De 2005 à 2007, il a animé l’Atelier de cuisine de Paris. Il est également journaliste à Néo-restauration du groupe Rustica. Il a notamment contribué aux publications de Louis Le Duff, Les meilleures recettes des meilleurs ouvriers de France, Éditions GLD ; Pierre Gagnaire, Lucide et ludique, Éditions de La Martinière ; Paul Bocuse, Bocuse dans votre cuisine, Flammarion ; Jeanne Bayol, Cuisine de famille en Provence, Aubanel ; Florence Hernandez, Vins et chocolat. Accords divins pour 60 recettes, Aubanel.

Informations pratiques

Mardi 18 décembre 2012, 12h30 à 14h30

Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC)
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7, bus 27, 47, 83, 91, « Les Gobelins »

Accès sur inscription