Avec la participation de Jean-Marc Réol, directeur de l’École supérieure d’art de Toulon Provence Méditerranée.

Mercredi 24 octobre 2012, 10h à 12h

Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, paris 13e
Métro 7, « Les Gobelins »

 

Communication et créations

 
Mercredi 24 octobre 2012, 10h à 12h, ISCC

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Communication, subjectivation et création

 

Jean-Marc Réol

Jean-Marc Réol est actuellement directeur de l’École supérieure d’art de Toulon Provence Méditerranée, établissement délivrant un diplôme bac+5 habilité au grade de Master dans le cadre de l’enseignement supérieur placé sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication. Critique d’art et curateur en art contemporain, il a été de 1999 à 2007 directeur pédagogique de la Villa Arson (École nationale supérieure d’art de Nice), où il avait exercé auparavant comme professeur titulaire d’histoire de l’art.

Responsable institutionnel du projet de recherche de l’établissement, animé par trois professeurs de l’établissement, François Coadou (critique, doctorant en esthétique), Ian Simms (artiste, doctorant en art plastique), Édouard Monnet (curateur, directeur d’une structure d’exposition), il en présente les grandes lignes.

Le projet de recherche de l’ESATPM se donne pour objectif général de réinterroger quelques uns des outils conceptuels traditionnels utilisés dans le champ de l’art et de revenir sur quelques zones de tensions ou de frictions, où ils sont précisément pris en défaut. La première de ces « zones de tensions » se propose de questionner la relation complexe entre les sources issues de l’art populaire et celles déterminées par la culture savante dans la création contemporaine en art visuel.

Ce questionnement permettra d’analyser les distinctions à établir entre industries culturelles et art populaire, art savant et production élitaire dans le contexte pluriel et transversal des productions contemporaines. Le projet qui prendra la forme d’une préfiguration de troisième cycle mettra en contact des étudiants du cycle master, de jeunes artistes débutants et des personnalités (artistes et théoriciens) du monde de l’art. À l’issue du cycle de recherche les travaux et les réalisations feront l’objet d’une restitution sous forme de publication et d’exposition, début 2014.