Deuxième séance du séminaire de formation par la recherche organisé par l’ISCC en coopération avec l’École doctorale EDITE, avec les interventions de Léonard Laborie et de Valérie Schafer.

 
Formation par la recherche

Séance 2. Réseaux et connaissance

 
29 octobre 2012, 14h30 à 18h30, ISCC

Accueil > Soutien à la recherche > Formation par la recherche > Module de formation « Recherche et interdisciplinarité »

 
  • La mobilité : théories et enjeux
    Léonard LABORIE, chercheur associé à l’ISCC

La mobilité, au sens premier de déplacement à travers l’espace, s’impose comme un enjeu pour l’avenir de nos sociétés. Les besoins de mobilité ont pour revers un coût et des externalités, façonnent dans une large mesure notre environnement et conditionnent le développement économique et social, durable ou pas. Les questions énergétiques, environnementales et de sécurité mobilisent une part importante de la recherche technique et scientifique actuelle, notamment pour l’intégration optimale des télécommunications et de l’informatique aux systèmes mobiles. En sciences humaines et sociales, la mobilité est prise depuis quelques années comme un objet transversal, reconfigurant les frontières au sein et entre les disciplines : sociologie de la mobilité, histoire de la mobilité, géographie de la mobilité, économie de la mobilité, urbanisme recomposent les territoires disciplinaires et dialoguent entre elles pour comprendre les changements à l’œuvre. Outre l’internet, les communications mobiles fascinent les sciences de l’information et de la communication. Dans tous les domaines, l’émergence de ce champ témoigne plus largement d’un tournant épistémologique autour de l’utilisateur ou du consommateur (« user turn »).

Mots-clés : mobilité, nomadisme, numérique, ségrégation, technologies de l’information, sociologie, histoire.

Textes de référence

  • John Urry, Sociologie des mobilités. Une nouvelle frontière pour la
    sociologie ?
    , Paris, Colin, 2005.
  • Mobilité et ubiquité : vers le nomadisme numérique - cahier ANR, no 1, juin 2009.
  • Mathieu Flonneau, Vincent Guigueno (dir.), De l’histoire des
    transports à l’histoire de la mobilité
    , Rennes, PUR, 2009. Voir notamment la contribution de Vincent Kaufmann (pdf).

Télécharger le dossier (pdf)


  • Gouvernance et neutralité de l’internet
    Valérie SCHAFER, chercheuse à l’ISCC

Sous l’effet du développement du Web, de ses usages commerciaux et grand public, le « modèle Internet », écosystème en évolution constante, pose des questions de gouvernance et de gestion des flux. L’étude des négociations et controverses dont l’architecture Internet a fait l’objet par le passé, les tensions auxquelles elle est soumise actuellement, les discussions autour de ses futurs, témoignent du fait que ce modèle a constamment co-évolué avec les modifications des usages, leur massification, les choix techniques, économiques, politiques, sociaux effectués par les différentes parties prenantes. Les questions de gouvernance et de neutralité de l’Internet invitent à repenser dans une perspective historique la matérialité et la spatialité du « réseau des réseaux », le rôle crucial des protocoles et des infrastructures, les imaginaires d’Internet ou encore les aspects géopolitiques.

Mots-clés : Internet, Web, gouvernance, neutralité, géopolitique, protocoles, histoire, innovation, ouverture.

Textes de référence

Télécharger le dossier (pdf)


Informations pratiques

Lundi 29 octobre 2012, 14h30 à 18h30

Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC)
20, rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7 « Les Gobelins »