Cette séance est consacrée au thème « Réseaux et connaissance », avec la participation de Mélanie Dulong de Rosnay, Hervé Le Crosnier, Alain Lelu, Éric Letonturier et Valérie Schafer, chercheurs à l’ISCC.

 
Séminaire de l’ISCC

Mélanie Dulong de Rosnay, Hervé Le Crosnier, Alain Lelu, Éric Letonturier, Valérie Schafer

 
Mardi 10 juillet 2012, 12h30 à 14h30, MSCI

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Séminaire de l’ISCC > 2011/2012

 

Ordre du jour

  • Tour de table sur l’actualité scientifique et politique
  • « Réseaux et connaissance » par Mélanie DULONG de ROSNAY, Hervé LE CROSNIER, Alain LELU, Éric LETONTURIER et Valérie SCHAFER, chercheurs à l’ISCC.

Mélanie DULONG de ROSNAY est chargée de recherche à l’Institut des sciences de la communication du CNRS et chercheuse associée au CERSA (CNRS Université Paris 2), où elle est responsable juridique de Creative Commons France. Elle a co-fondé Communia, l’association internationale pour le domaine public numérique. Diplômée en sciences politiques et docteure en droit, elle a été chercheuse au Berkman Center for Internet & Society (Harvard Law School) et à l’Institute for Information Law (University of Amsterdam). Ses recherches portent actuellement sur les politiques publiques comparées pour l’accès ouvert aux données scientifiques et aux œuvres du domaine public, et sur les transformations de la régulation juridique et techniques introduites par les architectures distribuées.

Hervé LE CROSNIER est maître de conférences à l’Université de Caen et détaché à l’ISCC. Il étudie l’impact de l’internet sur l’organisation sociale et culturelle, et l’extension du domaine des biens communs de la connaissance. Ses cours de culture numérique sont accessibles en ligne. Dernières publications : Réseau Maaya, avec Laurent Vannini, Net.lang. Réussir le cyberespace multilingue, C&F éditions, 2012 ; La neutralité de l’internet. Un enjeu de communication, avec Valérie SCHAFER, coll. « Les Essentiels d’Hermès », CNRS Éditions, août 2011 ; « Internet : la révolution des savoirs » (dossier documentaire), La Documentation Française, novembre 2010, collection « Problèmes politiques et sociaux », no 978, 120 p.

Actuellement détaché à l’ISCC, Alain LELU est professeur en STIC à l’Université de Franche-Comté, Laboratoire de sémiotique linguistique didactique et informatique (LASELDI), associé à l’équipe Knowledge, Information and Web Intelligence (KIWI) du Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications (LORIA - UMR 7503).

Éric LETONTURIER est docteur en sociologie, DEA de philosophie, maître de conférences à l’université de Paris 5 Sorbonne. À l’interface de la sociologie de la communication, de la connaissance et de l’histoire de la pensée sociologique, sa recherche porte sur la notion de réseau, à partir d’un triple questionnement initial : quand, comment et pourquoi cette notion émerge-t-elle et se diffuse-t-elle en société ? Quels en sont les différents usages, entre concept, outil et métaphore ? Parallèlement au courant dominant de la sociologie des réseaux sociaux (Network Analysis), il existe une autre tradition sociologique du réseau qui se construit selon une histoire et une épistémologie en partie communes à ce dernier tout en s’en séparant par la définition que chacun retient du réseau.

Valérie SCHAFER est historienne de formation, elle a soutenu sa thèse d’histoire contemporaine en 2007 à Paris 4 Sorbonne sous la direction du professeur Pascal Griset, sur les premiers réseaux de données à commutation de paquets en France, dans les années 1960-1980. Après dix années d’enseignement dans le secondaire puis le supérieur, elle a intégré l’ISCC au 1er octobre 2010. Sa recherche se focalise à présent sur l’histoire de l’internet et de sa gouvernance. Plus particulièrement, elle étudie le développement de l’internet et du Web en France, les acteurs, les enjeux et les logiques, contradictoires ou complémentaires, à l’œuvre dans les politiques, développements et débats menés autour de cet objet technique et culturel.

Informations pratiques

Mardi 10 juillet 2012, 12h30 à 14h30

Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC)
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7, Les Gobelins

Accès sur inscription