Avec la participation de Christophe Benavent et Camille Alloing.

 
Séminaire Identités numériques

Intimité et réputation en ligne

 
Mercredi 27 juin 2012, 14h30, ISCC

Accueil > Recherche > Séminaires réguliers > Identités numériques

 

Intervenants

Christophe BENAVENT est professeur des universités à l’Université Paris Ouest, UFR SEGMI, Département de gestion, Centre d’études et de recherches sur les organisations et sur les stratégies (CEROS / EA 4429).

Son travail de recherche porte sur la manière dont les technologies de l’information, des systèmes CRM aux réseaux sociaux, participent à la transformation des doctrines, des stratégies et des pratiques de marketing. Il dirige le master Marketing opérationnel international et anime un groupe de recherche « Atelier du marketing » dont les travaux et les chroniques peuvent être consultés sur http://i-marketing.blogspot.com.

« Les frontière de l’intimité »
Si la notion de privacy (respect de la vie privée) reflète avant tout une notion juridique, le sentiment de respect de la vie privée (privacy concern) est lié plus à la conception personnelle de l’intimité. Dans le champ commercial, ces frontières peuvent être identifiées dans l’acceptation de messages plus ou moins intrusifs et l’exposition de soi. Une étude à grande échelle sera présentée, ouvrant à un questionnement sur les stratégies de construction de ces frontières au travers des technologies.

Camille ALLOING est doctorant en SIC au laboratoire CEREGE de l’IAE de Poitiers, ingénieur R&D à La Poste Courrier, auteur du blog CaddE-Réputation, et ancien consultant en e-réputation et veille d’opinion. Ses recherches portent sur les apports de l’infomédiation pour la veille en e-réputation.

« L’e-réputation comme objet de recherche : un attribut de l’identité numérique des organisations ? »
La réputation est un objet de recherche pluridisciplinaire : de l’économie à la gestion en passant par les sciences de l’information-communication, la sociologie ou encore le management, de nombreuses disciplines ont abordé ce concept. Prise sous le prisme du web, la réputation en ligne (ou e-réputation) est avant tout issue de la littérature professionnelle et reste pour l’instant peu abordée d’un point de vue scientifique.
Après une rapide vue d’ensemble de la réputation par diverses disciplines des sciences humaines, cette communication proposera une analyse de l’e-réputation comme attribut de l’identité numérique des organisations, à savoir une possible forme d’évaluation dont les marqueurs documentaires et informationnels représentent un levier d’action pour les stratégies des organisations.

Informations pratiques

Le séminaire est ouvert à toute personne intéressée par les enjeux associés aux identités numériques - chercheurs, praticiens, enseignants, militants... - et désireuse de s’enrichir des différentes approches de cet objet complexe !

Inscription gratuite mais demandée pour des raisons d’organisation auprès de Alexandre Coutant et Thomas Stenger.

Mercredi 27 juin 2012, 14h30

Maison des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro ligne 7, station « Les Gobelins »