Cette séance est organisée conjointement par le séminaire Histoire des sciences, Histoire de l’innovation de Pascal Griset (Irice-CRHI, Paris Sorbonne) et David Aubin (IMJ-PRG/ASHiC, Université Pierre et Marie Curie) et par le séminaire Histoire de l’innovation et des TIC (EHESS-ISCC-Paris Sorbonne).

 
Séminaire Histoire de l’innovation

Pour une histoire du GPS

 
Mardi 27 mars 2012, 18h à 20h

Accueil > Évènements > Séminaires et ateliers réguliers > Histoire de l’innovation et des TIC

 

Compte rendu

Patrick Fridenson a montré à quel point l’histoire du Global Positionning System appelle une vision large, prenant en compte à la fois sa genèse complexe et la constitution du système comme bien public aux États-Unis, son passage du militaire au civil, ses usages et son appropriation par des entreprises privées ou d’autres pays que les États-Unis.

Il a abordé la question des sources, notamment militaires ou encore des témoignages d’acteurs, et retracé depuis la Seconde Guerre Mondiale les grandes étapes et présenté les personnalités qui jalonnent cette histoire, le rôle du physicien allemand Winterberg, du système Navstar, d’Ivan Getting, du Pentagone ou encore de l’accident de l’avion civil Sud Coréen de 1983, qui amène à la décision de Ronald Reagan d’instituer un libre accès aux savoirs concernant le GPS pour des usages civils – dans une version toutefois moins précise que pour le monde militaire.

La deuxième partie de son intervention a abordé l’entrée de nouveaux acteurs, en particulier industriels, dans le domaine, que ce soient des consortiums tel EADS, des entreprises d’électronique généralistes (Hitachi), des spécialistes du secteur automobile (et des cartes) comme Michelin, ou encore des géants de la communication comme Apple et Google.

Les pratiques de co-innovation, de réception, la formation d’un marché, avec notamment des conflits entre recherche fondamentale et appliquée ou les rapports des constructeurs automobiles à l’électronique ont fait l’objet d’un troisième temps qui a permis, comme les deux précédents, de se convaincre que l’histoire du GPS dépasse la seule question technique ou encore celle de l’intégration dans une économie innovante, mais interroge également les imaginaires, soulève la question des brevets et de la normalisation, des enjeux politiques et territoriaux, etc.

Informations pratiques

Mardi 27 mars 2012, 18h à 20h

Jussieu
Tour 15-16, 4e étage, salle 413

Séance ouverte à tous sans inscription préalable.