Projet porté par François GONON, directeur de recherche CNRS, Institut des maladies neurodégénératives (IMN), UMR 5293, Université de Bordeaux.

 

Comment, entre argumentation de la preuve et rhétorique de la promesse, le jeu des acteurs de la recherche en neurosciences génère et entretient les controverses médiatiques

 
Controverse sans fin, 2011

Accueil > Soutien à la recherche > Pilotage d’appels à projets CNRS > Projets retenus > 2011

 

Présentation

La neurobiologie est un terrain particulièrement fertile en controverses médiatiques qui perdurent souvent bien au-delà des disputes scientifiques qui les ont engendrées. De plus, nous avons contribué à montrer qu’il existe souvent une distance considérable entre les observations neurobiologiques et les conclusions présentées par les médias comme scientifiquement établies. Nous analyserons le discours de la neurobiologie aussi bien dans la littérature spécialisée qu’au niveau médiatique afin d’expliquer comment cette distance est générée. Notre hypothèse est que les scientifiques contribuent à cette mauvaise traduction en produisant un double discours. Nous distinguerons dans la littérature scientifique une argumentation de la preuve destinée aux chercheurs et une rhétorique de la promesse visant le grand public et où l’intérêt social des observations scientifiques est souvent largement survalorisé. Nous analyserons aussi le vocabulaire de cette rhétorique et sa traduction dans les médias. Enfin, nous étudierons le jeu des acteurs (chercheurs, éditeurs scientifiques, experts médiatiques, journalistes) afin de comprendre comment ce double discours est entretenu. Le projet implique une collaboration déjà effective entre des neurobiologistes (IMN), des spécialistes de la communication (Médialab et EA 4574) et des philosophes (EA 4574).

Contact François GONON

Publications

Articles de revue à comité de lecture

Gonon F, Konsman JP, Cohen D, Boraud T (2012), « Why most biomedical findings echoed by newspapers turn out to be false : the case of Attention Deficit Hyperactivity Disorder », PLoS ONE, 7 : e44275.

Gonon F, Bezard E, Boraud T (2011), « What should be said to the lay public regarding ADHD etiology », Am J Med Genet B Neuropsychiatr Genet, 156:989-991.

Gonon F, Konsman JP (2011), « Pour une éthique de la communication en Neurosciences », La lettre des Neurosciences, 40:20-22.

Gonon F (2011), « La psychiatrie biologique : une bulle spéculative ? », Esprit, Novembre:54-73.