Projet porté par Tatiana GIRAUD, directrice de recherche CNRS, UMR 8079 Écologie, systématique et évolution (ESE), Orsay.

 

Étude d’une médiation Art-Science autour du concept scientifique de biodiversité

 
MédiationBiodiv, 2011

Accueil > Soutien à la recherche > Pilotage d’appels à projets CNRS > Projets retenus > 2011

 

Présentation

Face à la « crise de la biodiversité », de nouveaux discours politiques se sont développés, remplaçant le terme vernaculaire de nature par celui de biodiversité. Le rôle accru des scientifiques sur la scène politique internationale en tant qu’experts s’accompagne paradoxalement d’une modification de la composante évolutive du terme de biodiversité. Ce riche concept fait l’objet d’une controverse actuellement dans son enseignement scolaire.

Notre approche interdisciplinaire vise à interroger la proposition d’utiliser l’art comme médiateur de la notion scientifique de biodiversité, à en analyser les moyens particuliers, les enjeux, et ce à la fois du point de vue sémiotique (comment se transmettent les messages) et du point de vue social (quelles relations particulières se tissent entre les acteurs). Dans une perspective d’épistémologie comparée, les sphères de la science et de l’art mettent nécessairement en jeu des visions différentes du monde biologique qui nous entoure. Afin de décrire la manière dont s’effectue la transmission, nous conduirons une enquête auprès des acteurs impliqués dans le projet Circonvolution(s) qui propose des ateliers pédagogiques sur le concept de biodiversité pour des collèges et lycées de Seine-Saint-Denis, construits conjointement par des artistes (acteurs, musicien, et marionnettiste) et des scientifiques.

Contact Tatiana GIRAUD