Projet porté par Laurence FAVIER, maître de conférences HDR, UMR 5605, Centre Georges Chevrier, Université de Bourgogne.

 

La normalisation technique de l’ordre politique : le cas du vote électronique

 
NORMAPOL, 2009

Accueil > Soutien à la recherche > Pilotage d’appels à projets CNRS > Projets retenus > 2009

 

Projet

Ce projet vise à caractériser les démarches de normalisation induites par l’entrée de la technique dans l’ordre politique, à partir de l’exemple particulier du vote électronique. Il souhaite apporter des éléments de réflexion aux questions suivantes : quelles conditions autorisent la normalisation de l’acte de voter tant sur le plan juridique que technique et opérationnel ? Peut-on normaliser le vote électronique sans dégrader la signification de l’acte de voter propre à chaque nation ? La normalisation peut-elle contribuer à garantir la capacité des candidats et des
électeurs à exercer leur droit au contentieux électoral ?

Disciplines

  • Sciences de l’information et de la communication
  • Informatique
  • Droit

Partenaires

  • Laboratoire d’informatique de Nantes Atlantique (LINA) UMR 6241, Université de Nantes
  • Centre de recherche et d’étude en droit et science Politique (CREDESPO), Université de Bourgogne

Réalisations

Journée d’étude

« Le vote électronique », 14 janvier 2010, Palais du Luxembourg
Programme détaillé (pdf)

Publication

Laurence Favier (dir.), La démocratie dématérialisée. Enjeux du vote électronique, Revue Le genre humain, Paris, Seuil, 2011.