Projet porté par Michel LUBRANO, directeur de recherche au CNRS, Groupement de recherche en économie quantitative d’Aix-Marseille (GREQAM), UMR 6579, Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3.

 

Expertise et évaluation dans l’enseignement supérieur

 
E3S, 2009

Accueil > Soutien à la recherche > Pilotage d’appels à projets CNRS > Projets retenus > 2009

 

Projet

Les établissements d’enseignement supérieur et de recherche sont en grande majorité des établissements publics financés sur fonds publics. Se pose alors la question de leur évaluation. En France, on assiste actuellement à la coexistence de deux systèmes d’évaluation concurrents (l’AERES et le CN), qui reposent sur deux approches opposées dans leur organisation. Aucune des deux ne lie directement évaluation et financement. Dans le but d’énoncer des critères d’évaluation, ces deux instances ont proposé des listes de revues par disciplines, tendant à proposer une
hiérarchisation de celles-ci. Se trouve là posée toute la question du rapport entre une communauté humaine de chercheurs et le rôle d’experts vus comme extérieurs. Comment sont établies ces listes, selon quels critères et quelle méthodologie ? Comment ensuite la présence de ces listes influe sur la pratique des chercheurs, leurs stratégies de publication. Quel est le rôle des classements de revues dans la pratique de l’évaluation ? Les réponses dépendent grandement du champ disciplinaire considéré. En particulier, il s’agira de distinguer les pratiques en sciences
humaines des pratiques des autres disciplines.

Disciplines

  • Économie
  • Statistiques
  • Mathématiques

Partenaires

  • Luc Bauwens, professeur d’économétrie, Université de Louvain, Belgique
  • Catherine Dehon, professeur de statistiques, Université libre de Bruxelles, Belgique
  • Nicolas Carayol, professeur d’économie, Université de Bordeaux
  • Heinrich W. Ursprung, professeur d’économie politique, University of Konstanz, Allemagne