Projet porté par Mathieu FLONNEAU, maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Centre d’histoire sociale du XXe siècle, UMR 8058.

 

Défendre « l’automobile citoyenne » : analyse d’une communication au croisement d’enjeux industriels, sociaux et environnementaux

 
Autoyenne, 2008

Accueil > Soutien à la recherche > Pilotage d’appels à projets CNRS > Projets retenus > 2008

 

Projet

Fait social massif et total, créateur de dépendances, l’automobile commence seulement à susciter en France des études dédiées à son réel impact. Les sciences humaines s’intéressent désormais à son insertion dans le jeu des mobilités et aux bouleversements que son introduction et sa généralisation ont générés dans l’espace et dans l’organisation des relations interindividuelles. Simple constat factuel : les représentations, les thèses et les points de vue développés sont souvent militants et dénient la plupart du temps toute valeur à l’objet. Contrairement aux transports collectifs largement étudiés et valorisés, supposément défendue par un « lobby », l’automobile individuelle se trouve contestée car disqualifiée a priori comme destructrice du lien social. Or le mode de transport automobile reste populaire, c’est-à-dire pratiqué largement par beaucoup de monde. Par une généalogie récente des mutations des discours des professionnels de l’automobile, nous chercherons à faire le point sur le hiatus entre la pensée dominante persistante et la réelle prise de responsabilité sociétale à l’égard de l’automobilité.

Discipline

Histoire.

Partenaire

Vincent Guigueno, École des Ponts, Laboratoire Techniques, territoires et sociétés (LATTS)

Réalisations

Actualisation de l’article « L’automobilisme, d’un siècle l’autre » de l’Encyclopaedia Universalis.

Revue à comité de lecture

Matthieu Flonneau, « Automobilisme et démocratisation de la cité, ’surprenants’ équilibres parisiens pendant les ’Trente Glorieuses’ », Articulo, Special issue 1 | 2009 : Occuper, organiser et ordonner l’espace urbain.

Communication

Mathieu Flonneau, « L’avènement politique de l’automobile. Leçons du début des années 1970 et de la première crise d’usages de l’automobilisme », 17ème colloque international du GERPISA Sustainable Development in the Automobile Industry : Changing Landscapes and Actors, Paris, 17-19 juin 2009.

« Inventer socialement l’automobile urbaine ; Aux origines du « tournant citoyen » de l’automobile au cours des années 1970 », colloque Opérateurs de réseaux et manufacturiers d’équipements des années 1830 à nos jours : dynamiques d’innovation et structure d’entreprise, 17-18 février 2009, Paris.