Dominique Wolton, « Agriculture et mondialisation : le renversement anthropologique », in Jean-François Gleizes (dir.), Comment nourrir le monde ?, Éditions de l’Aube, 2011, version poche, collection « L’Aube poche essai », 2012.

 

Agriculture et mondialisation : le renversement anthropologique

 
Dominique Wolton, février 2011

Accueil > Recherche > Publications

 

Présentation

Comment nourrir le monde ?Cet ouvrage réunit les réflexions de penseurs de notre temps sur les questions agricoles et sociétales. Dominique Wolton analyse plus particulièrement l’agriculture dans le contexte de la mondialisation.

« Le monde agricole n’est pas un reste du passé, mais la condition de l’avenir. Ce monde technique, social, culturel se remet au centre de la société, et de la mondialisation, comme condition pour repenser la complexité du monde de demain. Parce qu’il n’a jamais été seulement une activité économique, mais au moins autant une vision de l’homme et de la société, le monde rural a toujours été lié à une vision du monde.

L’agriculture, dans toutes ses formes, sous toutes les latitudes, est indissociable de l’humanisme. Il est le plus vieux lien entre l’histoire des hommes. Pourquoi le dévaloriser ? Le valoriser c’est aussi valoriser les hommes qui ont su à la fois s’adapter et transformer ce cadre naturel qui a été la condition de toutes les émancipations. Rappeler cette longue séquence historique, ce n’est pas succomber au naturalisme, mais rappeler ce que la nature et l’agriculture constituent comme altérité, face à la rationalité et la technicité triomphantes. »