Projet porté par Joseph Moukarzel, professeur à l’université Saint-Esprit de Kaslik (USEK), Beyrouth.

 

Image et représentations de soi, des autres, et de soi face aux autres entre communautés et confessions : expression dans les nouveaux médias

 
Imagor, 2010

Accueil > Soutien à la recherche > Pilotage d’appels à projets CNRS > Projets retenus > 2010

 

Ce programme s’inscrit dans le cadre d’une convention de partenariat déjà engagée entre l’université Saint-Esprit de Kaslik et l’ISCC, sur le thème « Dialogues multiculturels et émergence d’une société civile », considérant le Liban comme un vecteur emblématique de ces questions.

Le projet IMAGOR « Image et représentations de soi, des autres, et de soi face aux autres entre communautés et confessions : expression dans les nouveaux médias » se réfère notamment à la « théorie du silence » que Dominique Wolton reprend et développe dans L’autre mondialisation (2004). L’objectif est d’étendre cette conception jusqu’à la construction d’un nouvel humanisme mondial, qui serait une réponse possible à une conception plus unilatérale d’un humanisme occidental. Cette orientation intéresse d’autres départements de l’USEK, notamment celui de philosophie et sciences humaines à partir de quatre axes : dialogue, éthique, société civile, communication, qui peuvent se traduire dans des espaces de recherche comme la philosophie, la sociologie, le lien entre politique et religion, l’information-communication.